thumbnail

Les rois mérovingiens

Retrouvez tous les rois mérovingiens avec pour indice, leurs titres connus et plusieurs détails d'importance. Source : Le Larousse des Rois de France et Wikipédia
Créé par Earthyrium
Évaluation:
Dernière actualisation : 28 janvier 2024
Vous n'avez pas encore tenté ce quiz.
Première soumission27 janvier 2024
Nombre de tentatives15
Score moyen43,2%
Signaler ce quizSignaler
30:00
Enter answer here
0
 / 37 trouvés
Ce quiz a été mis en pause. Vous avez .
Résultats
Votre score est de / = %
Il bat ou égale % des joueurs ont aussi obtenu 100%
Le résultat moyen est
Votre meilleur score est de
Votre temps le plus rapide est
Continuez à faire défiler vers le bas pour obtenir les réponses et plus de stats ...
 
Règne (approximatif)
Titre
Réponse
Indice
1
Début du Ve siècle
Roi des Francs saliens
Pharamond
Roi mythique, n'ayant probablement pas existé. Présent dans les mythes arthuriens où il est décrit comme d'ascendance Gauloise.
2
428-450
Roi des Francs saliens
Clodion
Chef des Francs saliens installés sur le territoire de l'empire Romain. Il est surnommé "le Chevelu", son existence est incertaine.
3
450-458
Roi des Francs saliens
Mérovée
Roi des Francs saliens, son existence est quasi-mythique. Il aurait même selon certains historiens des origines païennes divines.
4
457-481
Roi des Francs saliens
Childéric I
Chef franc dont l'existence est attestée. Il est à la fois chef des Francs saliens et gouverneur romain.
5
481-511
Roi des Francs
Clovis I
Souvent reconnu comme le premier roi de l'histoire de France. Son baptême chrétien et les extensions du royaume sous son règne ont forgé sa légende.
6.1
511-524
Roi des Francs d'Orléans
Clodomir I
Aîné des fils du roi n°5 et de sa deuxième épouse Clotilde. À sa mort en 524, ses enfants sont écartés du pouvoir par ses frères (6.2 et 6.3) qui se partagent son royaume.
6.2
511-534
Roi des Francs d'Austrasie puis d'Orléans
Thierry I
Seul fils du roi n°5 et de sa première épouse, Évochilde. Premier roi des Francs d'Austrasie. Il hérite d'une partie du royaume de son demi-frère (6.1) à sa mort.
7
534-548
Roi des Francs d'Austrasie
Thibert I
Fils du roi 6.2. Il hérite de l'Austrasie à sa mort.
8
548-555
Roi des Francs d'Austrasie
Thibaut I
Fils du roi n°7. Il hérite de l'Austrasie et meurt sans descendance. Son grand-oncle (6.4) uni son royaume au sien à sa mort.
6.3
511-558
Roi des Francs de Paris
Childebert I
Deuxième fils du roi n°5 et de Clotilde. Il hérite du royaume de Paris puis d'une partie du royaume de son demi-frère (6.2) à sa mort. À sa mort sans descendance, son frère (6.4) s'empare de son royaume.
6.4
511-561
Roi des Francs de Soissons puis d'Orléans puis
Roi des Francs
Clotaire I
Dernier fils du roi n°5 et de Clotilde, il hérite du royaume de Soissons. Il réunit d'abord le royaume de son frère aîné (6.1) puis de son petit-neveu (n°8) puis de son dernier frère (6.3). De ce fait il n'est que le 2e roi des Francs régnant sur l'intégralité du royaume (de 558 à 561). À sa mort, il divise son royaume entre ses 4 fils.
9.1
561-567
Roi des Francs de Paris
Caribert I
Fils aîné du roi 6.4 et d'Ingonde, il règne sur un large royaume s'étendant de la Normandie aux Pyrénées. À sa mort, ses trois frères morcellent son royaume.
9.2
561-575
Roi des Francs d'Austrasie
Sigebert I
2e fils du roi 6.4 et d'Ingonde, il hérite de l'Austrasie. Son règne est marqué par la rivalité entre son épouse Brunehaut et de sa belle-sœur Frédégonde, épouse du roi 9.3.
10
575-596
Roi des Francs d'Austrasie puis de Bourgogne et de Paris
Childebert II
Fils du roi 9.2 et de Brunehaut. Il hérite du royaume de son père. et est également adopté par son oncle (9.4), il hérite aussi de ses possessions. Accompagné par sa mère, il va renforcer le rôle du roi. À sa mort il divise son royaume entre ses deux fils.
11.1
596-612
Roi des Francs d'Austrasie
Thibert II
Aîné du roi n°10. Il exerce son pouvoir sur l'Austrasie, accompagné de sa grand-mère, Brunehaut.
11.2
596-613
Roi des Francs de Bourgogne puis d'Austrasie
Thierry II
Second fils du roi n°10. Il exerce son pouvoir sur la Bourgogne, accompagné de sa grand-mère, Brunehaut. À la mort de son frère (11.1) il récupère brièvement son royaume.
12
613-613
Roi des Francs de Bourgogne et d'Austrasie
Sigebert II
Aîné du roi n°11.2, il règne quelques mois sur l'Austrasie et la Bourgogne sous la direction de son arrière-grand-mère Brunehaut.
9.3
561-584
Roi des Francs de Soissons puis de Paris (Neustrie)
Chilpéric I
Fils du roi 6.4 et d'Arégonde, il hérite de du royaume de Soissons. À la mort de son frère (7.1) il étend son royaume pour y intégrer Paris et former la Neustrie. Son règne est marqué par la rivalité entre son épouse Frédégonde et de sa belle-sœur Brunehaut, épouse du roi 9.2.
9.4
561-591
Roi des Francs de Bourgogne et d'Orléans
Gontran I
3e fils du roi 6.4 et d'Ingonde, il est un roi étonnamment pacifique et sert de médiateur dans les rivalités entre les épouses de ses frères (9.2 et 9.3). Il adopte également son neveu, le roi n°10 qui hérite de son royaume à sa mort.
13
584-629
Roi des Francs de Neustrie puis de Paris puis Roi des Francs
Clotaire II
Fils du roi 9.3 et de Frédégonde. Son royaume est réellement gouverné par sa mère à la mort. À la mort de son petit-neveu, l'arrière-petits-fils de Brunehaut (n°12), il récupère son royaume. Il règne sur un royaume unifié de 613 à 629. Afin d'administrer ces royaumes unis, il se dote de maires du palais, qui représentent le roi en Neustrie, Bourgogne et Austrasie.
14.1
629-632
Roi d'Aquitaine
Caribert II
Fils du roi n°13. Il règne sur un petit territoire, l'Aquitaine, servant de territoire tampon avec l'Espagne pour son frère (14.2). Il n'est pas toujours considéré comme un vrai roi des Francs.
14.2
629-639
Roi des Francs
Dagobert I
Fils du roi n°13 et de Bertrude. Il règne sur la quasi intégralité du royaume. Roi majeur de l'époque mérovingienne, il bâtit un royaume uni et fort. Cependant, sous la pression des grands du royaume, il est contraint de le morceler peu à peu. Premier roi inhumé dans la basilique Saint-Denis. Sa mort marque le début du déclin de la dynastie mérovingienne.
15.1
639-656
Roi des Francs d'Austrasie
Sigebert III
Aîné du roi 14.2. Son maire du palais, Grimoald, lui fait adopter son propre fils (n°16) en lui faisant croire que sa femme est inféconde. Le roi a finalement un fils de celle-ci (n°19), que Grimoald fait exiler en Irlande.
15.2
639-657
Roi des Francs de Neustrie et de Bourgogne puis Roi des Francs
Clovis II
2e fils roi 14.2. Il hérite de la Neustrie et de la Bourgogne. Surnommé "le Fainéant", il est le premier des "rois fainéants". Il épouse Bathilde qui aura une importance politique plus prégnante que lui.
16
656-662
Roi des Francs d'Austrasie
Childebert III
Surnommé "L'adopté". Fils du maire du palais d'Austrasie Grimoald et adopté par le roi 15.1. Il a été déposé au bout de 6 ans par l'action de la reine neustrienne Bathilde.
17.1
657-673
Roi des Francs de Neustrie et de Bourgogne
Clotaire III
Fils du roi 15.2, il hérite de la Neustrie et de la Bourgogne, en réalité administré par son maire du palais Ebroïn et sa mère, la reine Bathilde.
17.2
662-675
Roi des Francs d'Austrasie puis Roi des Francs
Childéric II
2e fils du roi 15.2, sa mère, la reine Bathilde, l'aide à récupérer le trône d'Austrasie aux dépens de l'adopté (n°16). Avec l'appui de l'évêque Léger, il s'empare également de la Neustrie-Bourgogne en 673 aux dépens de son frère (17.3), réunissant ainsi tous les royaumes francs pendant 2 ans.
18
675-676
Roi des Francs d'Austrasie
Clovis III
Ce roi, âgé de 5 ans, est un imposteur. Placé sur le trône vacant d'Austrasie à la mort du roi 17.2 par son maire du palais Ebroïn qui veut pouvoir le manipuler facilement. Cela échoue et l'imposteur est déposé. Le fils du roi 15.1, exilé en Irlande, revient et récupère son trône.
19
676-679
Roi des Francs d'Austrasie
Dagobert II
Fils légitime (non-adopté) du roi 15.1, il est exilé enfant en Irlande par le maire du palais Grimoald qui souhaite placer son fils, adopté par le roi. Il revient en 676 et récupère le trône d'Austrasie en déposant l'imposteur (n°18).
17.3
673-673 puis 675-691
Roi des Francs de Neustrie et de Bourgogne puis Roi des Francs
Thierry III
3e fils du roi 15.2 et de Bathilde, son maire du palais, Ebroïn, le place sur le trône de Neustrie-Bourgogne en 673 avant qu'il ne soit remplacé très vite par son frère le roi d'Austrasie (17.2). À la mort de ce dernier, il remonte sur le trône de Neustrie aux côtés d'Ebroïn. En 679, son neveu, roi d'Austrasie (n°19), meurt et le roi est donc roi des Francs unifiés de 679 à 691.
20.1
691-695
Roi des Francs
Clovis IV
Fils du roi 17.3. Il hérite d'un royaume unifié. C'est un enfant, le pouvoir est concentré par son maire du palais, Pépin de Herstal, le petit-fils de Pépin de Landen, l'un des premiers maires du palais, sous le règne du roi n°13 et fondateur de la dynastie Pippinides, ancêtre des carolingiens.
20.2
695-711
Roi des Francs
Childebert IV
Surnommé "le Juste". Fils du roi 17.3. Il hérite du royaume de son frère (20.1) et est placé là par Pépin de Herstal, le maire du palais. Il tente, en vain, de se rebeller contre l'influence des maires du palais, en particulier contre Grimoald le Jeune, fils de Pépin de Herstal.
21
711-715
Roi des Francs
Dagobert III
Fils du roi 20.2, il lui succède à l'âge de 12 ans, et n'est qu'une marionnette de Pépin de Herstal et de Grimoald le Jeune.
20.3
717-719
Roi des Francs d'Austrasie
Clotaire IV
Son ascendance est incertaine, il serait 3e le fils du roi 17.3. Il est choisi par le maire du palais Charles Martel, fils de Pépin de Herstal pour régner sur l'Austrasie et faire contrepoids face au pouvoir de la Neustrie du roi n°22 et de son maire du palais Raganfred. À sa mort, Charles Martel, unifie les royaumes sous l'égide du roi n°22.
22
715-721
Roi des Francs de Neustrie et de Bourgogne puis Roi des Francs
Chilpéric II
Son ascendance est incertaine, il serait le fils du roi 17.2 et monte sur le trône de Neustrie à l'âge avancé de 48 ans. De 715 à 717, la veuve du maire du palais Pépin de Herstal régente seule l'Austrasie puis Charles Martel y place un roi (20.3). En révolte contre l'hégémonie des Pippinides, ce roi et son maire du palais Raganfred sont vaincus par Charles Martel.
23
721-737
Roi des Francs
Thierry IV
Fils du roi n°21, Charles Martel le place sur le trône à la mort du roi n°22. C'est pendant son règne qu'a lieu la célèbre Bataille de Poitiers (732), offrant une gloire gigantesque à Charles Martel et lui permettant de ne pas nommer de roi à la mort de celui-ci. C'est ce qu'on appelle l'Interrègne (737-743).
24
743-751
Roi des Francs
Childéric III
Fils supposé du roi n°22. Il est placé là par les maires du palais Pépin le Bref et Carloman, fils de Charles Martel (décédé en 741) pour apaiser les grands du royaume. Pépin le Bref finit par le déposer en 751 avec l'aval du pape, et se fait couronner à sa place, mettant ainsi fin à la dynastie mérovingienne pour laisser place à celle des maires du palais Pippinides : les Carolingiens.
Commentaires
Pas de commentaires