Formule 1: Les champions sans couronne

Voici les meilleurs pilotes de Formule 1 qui n'ont jamais remporté le titre de champion du monde. La liste est quelque peu subjective, certes, mais elle a été réalisée à l'aide des statistiques des pilotes et de l'opinion de plusieurs personnes.
Créé par Alex97
Évaluation:
Dernière actualisation : 18 juin 2017
Vous n'avez pas encore tenté ce quiz.
Première soumission17 juin 2017
Nombre de tentatives510
Score moyen45,0%
Signaler ce quizSignaler
4:00
0
 / 20 trouvés
Ce quiz a été mis en pause. Vous avez .
Résultats
Votre score est de / = %
Il bat ou égale % des joueurs ont aussi obtenu 100%
Le résultat moyen est
Votre meilleur score est de
Votre temps le plus rapide est
Continuez à faire défiler vers le bas pour obtenir les réponses et plus de stats ...
Description
Réponse
Brésil, 1993-2011, 11 victoires et 68 podiums en 323 Grands Prix, deuxième place au classement final en 2002 et 2004 avec Ferrari.
Rubens Barrichello
Royaume-Uni, 1956-1961, 6 victoires et 10 podiums en 39 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1959 avec Ferrari et Vanwall.
Tony Brooks
France, 1970-1973, 1 victoire et 13 podiums en 47 Grands Prix, troisième place au classement final en 1971 avec Tyrrell.
François Cevert
Royaume-Uni, 1952-1958, 3 victoires et 9 podiums en 35 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1956 avec Ferrari.
Peter Collins
Royaume-Uni, 1994-2008, 13 victoires et 62 podiums en 247 Grands Prix, deuxième place au classement final en 2001 avec McLaren.
David Coulthard
Italie, 1979-1986, 2 victoires et 9 podiums en 109 Grands Prix, troisième place au classement final en 1984 avec Lotus.
Elio de Angelis
Argentine, 1950-1957, 1960, 2 victoires et 15 podiums en 26 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1954 avec Ferrari.
José Froilán González
États-Unis, 1959-1968, 1970, 4 victoires et 19 podiums en 87 Grands Prix, quatrième place au classement final en 1961 avec Porsche et 1965 avec Brabham.
Dan Gurney
Belgique, 1966-1979, 8 victoires et 25 podiums en 122 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1969 avec Brabham et en 1970 avec Ferrari.
Jacky Ickx
Brésil, 2002-2017, 11 victoires et 41 podiums en 259 Grands Prix, deuxième place au classement final en 2008 avec Ferrari.
Felipe Massa
Nouvelle-Zélande, 1958-1970, 4 victoires et 27 podiums en 104 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1960 avec Cooper.
Bruce McLaren
Colombie, 2001-2006, 7 victoires et 30 podiums en 95 Grands Prix, troisième place au classement final en 2002 et 2003 avec Williams.
Juan Pablo Montoya
Grande-Bretagne, 1951-1961, 16 victoires et 24 podiums en 67 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1955 avec Mercedes, 1956 avec Maserati, 1957 avec Maserati et Vanwall, et 1958 avec Rob Walker et Vanwall.
Stirling Moss
Suède, 1970-1978, 10 victoires et 26 podiums en 123 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1971 avec March et 1978 avec Lotus.
Ronnie Peterson
France, 1978-1982, 3 victoires et 13 podiums en 72 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1982 avec Ferrari.
Didier Pironi
Suisse, 1970-1980, 5 victoires et 28 podiums en 139 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1974 avec Ferrari.
Clay Regazzoni
Argentine, 1972-1982, 12 victoires et 45 podiums en 146 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1981 avec Williams.
Carlos Reutemann
Canada, 1977-1982, 6 victoires et 13 podiums en 68 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1979 avec Ferrari.
Gilles Villeneuve
Allemagne de l'Ouest, 1956-1961, 2 victoires et 6 podiums en 29 Grands Prix, deuxième place au classement final en 1961 avec Ferrari.
Wolfgang von Trips
Australie, 2002-2013, 9 victoires et 42 podiums en 217 Grands Prix, troisième place au classement final en 2010, 2011 et 2013 avec Red Bull.
Mark Webber
Commentaires
Pas de commentaires