thumbnail

Philosophies et doctrines

Associer la description à sa doctrine, sa philosophie ou sa politique
Créé par roro2668
Évaluation:
Dernière actualisation : 3 novembre 2022
Première soumission22 mars 2022
Nombre de tentatives59
Score moyen6,1%
Signaler ce quizSignaler
16:00
Entrez votre réponse ici
0
 / 99 trouvés
Ce quiz a été mis en pause. Vous avez .
Résultats
Votre score est de / = %
Il bat ou égale % des joueurs ont aussi obtenu 100%
Le résultat moyen est
Votre meilleur score est de
Votre temps le plus rapide est
Continuez à faire défiler vers le bas pour obtenir les réponses et plus de stats ...
Hint
Answer
Théorie sociale proposant que le genre et l'orientation sexuelle seraient déterminés par la génétique ou la biologie, mais aussi par d'autres facteurs, tel que la symbolique ou l'expérience personnelle.
Queer
Thèse métaphysique et épistémologique qui affirme qu'une partie de la réalité échappe nécessairement à notre compréhension, car les capacités cognitives de notre espèce sont naturellement limitées. La nature de la conscience appartiendrait à cette dimension de la réalité inaccessible et le problème de la conscience serait donc pour nous impossible à résoudre.
Mystérianisme
Théorie qui considère que la question de l'existence ou de l'inexistence de dieu ne possède pas d'intérêt ni d'utilité pratique.
Apathéisme
Philosophie selon laquelle toute entité est caractérisée par un ensemble d'attributs essentiels nécessaires à son identité et à sa fonction1
Essentialisme
Les doctrines épistémologique selon laquelle la raison ne peut connaître la réalité (ou n’en peut connaître qu’une partie) parce que la réalité n'est pas connaissable par la raison, mais par d’autres modes de connaissance, en particulier par l’intuition ou le « sentiment intérieur ».
Irrationalisme
Philosophie métaphysique selon laquelle les événements physiques ont un impact sur les processus mentaux, mais pas inversement.
Épiphénoménalisme
Théorie métaphysique attribuant vie à toute matière et que la vie est inséparable de la matiere.
Hylozoïsme
Doctrine philosophique selon laquelle certaines idées ou structures mentales sont innées, c'est-à-dire présentes dans l'esprit humain sans être le résultat d'un apprentissage
Innéisme
Doctrine éthique jugeant les actions et politiques selon leur capacité à produire du bonheur. Le bonheur est la finalité de la vie humaine.
Eudémonisme
Philosophie métaphysique proposant que tout événement, mêmes les pensées, sont causalement déterminés par une chaîne ininterrompus d'évènements passés.
Déterminisme
Philosophie éthique et épistémologique selon laquelle toute pensée philosophique devrait commencer par les expériences individuelles et qu'il est de la liberté de chacun d'en donner sens et authenticité.
Existentialisme
Doctrine philosophique qui considère que les concepts sont des constructions humaines et que les noms qui s'y rapportent ne sont que conventions de langage. Les êtres ne sont pas intrinsèquement porteurs de concepts par lesquels nous les appréhendons.
Nominalisme
Philosophie métaphysique stipulant que la seule chose pouvant être considérée comme existant réellement est la matière. Que tout phénomène est composé de matière et est le résultat des interactions de cette matière.
Matérialisme
Idéologie politique pronant une stricte adhérence à un texte législatif.
Légalisme
Perspective métaphysique affirmant l’existence d’une réalité extérieure et indépendante de l'esprit.
Réalisme
L'idée que la nature des phénomènes complexes peut toujours se réduire et être expliqué par des principes plus simples et fondamentaux.
Réductionnisme
Idée politique et éthique opposé à la guerre et la violence. Tout défense de la violence ou de la force comme moyen de persuasion y est vu comme moralement mauvaise.
Pacifisme
Théorie dictant que les phénomènes individuels ne peuvent être compris sans passer par une compréhension de la structure plus large du contexte et des relations du sujet.
Structuralisme
Théorie métaphysique selon laquelle des forces vitales sont actives dans les organismes vivants, et que la vie ne peut être exclusivement expliquée par sa matière et ses mécanismes
Vitalisme
Théorie épistémologique selon laquelle un phénomène ne peut être compris adéquatement que dans les contexte de son occurence.
Contextualisme
Position métaphysique proposant que l'esprit humain et la conscience sont plus que le résultat du système nerveux et du cerveau, et existeraient en leur dehors.
Externalisme
Idéologie politique selon laquelle le paradis est possible sur terre.
Utopie
La supposition qu'aucune vérité ou croyance ne peut contenir de vérité absolue. Telle vérité n'ayant une valeur seulement dans un certain contexte ou cadre de référence.
Relativisme
Doctrine épistémologique basant les hypothèses scientifiques selon les masses d'observations des expériences précédentes.
Inductivisme
Théorie épistémologique reposant sur la perspective que la réalité et nos outils de mesures de celle-ci sont issus de l'esprit humain et sont donc des constructions subjectives.
Constructivisme
Idée métaphysique que l'humain, par son interférence avec les procédés naturels, peut produire une finalité plus désirable que celles de la nature. Croyance en l'amélioration possible du monde.
Méliorisme
Attitude philosophique consistant à sélectionner dans plusieurs philosophies les éléments qui paraissent intéressants pour constituer un système propre complet.
Éclétisisme
Idéologie politique défendant que tout individu devrait être traiter équitablement.
Égalitarisme
La pratique épistémologique et méthodique du doute par rapport à toute connaissance.
Scepticisme
Philosophie que certaines affirmations peuvent être à la fois vraies ou fausses. Croyance en la contradiction.
Dialéthéisme
Idéologie politique et économique selon laquelle les moyens de production sont la propriété et controlés par le peuple.
Socialisme
La théorie que pour expliquer un évènement historique il faut comprendre le contexte philosophique de l'époque plutôt que de l'analyser avec des concepts intemporels.
Historicisme
Supposition métaphysique selon laquelle tout évènement est défini par une finalité pré-déterminée, et que tout les événements menant à cette finalité s'y adaptent.
Finalisme
Philosophie épistémologique et métaphysique qui affirme que la réalité est fondamentalement basée et formée par les idées et les expériences mentales, plutôt que les forces matérielles.
Idéalisme
Conviction que l'existence humaine est la raison ultime derrière l'existence de l'univers.
Anthropocentrisme
Idéologie politique selon laquelle le gouvernement et les institutions religieuses devraient être complètement séparées.
Sécularisme
Croyance en l'existence d'une ou de divinités séparées et activent dans l'uivers
Théisme
Persperctive défendant que dans tout produit culturel, c'est la forme qui donne le sens de l'oeuvre plutôt que son contenu.
Formalisme
Doctrine éthique jugeant la moralité d'une action ou d'une politique selon sa conformité à un système de valeurs et principes prédéfinis.
Déontologisme
Philosophie épistémologique selon laquelle la connaissance devrait être acquise d'abord par la proposition d'une hypothèse, puis la tentative de la réfuter par des tests empiriques.
Déductionisme
Position épistémologique selon laquelle le mental est la seule preuve indubitable de l'existence, et tout ce qui existe n'a de réalité et/ou de valeur qu'en fonction d'un sujet pensant, d'une conscience qui les lui donne.
Subjectivisme
Théorie métaphysique niant l'existence d'un monde matériel et décrivant une collection d'illusions partagées et formées par la conscience humaine.
Illusionisme
Organisation sociétale au travers de fermes mesures envers son peuple.
Autoritarisme
Attitude philosophique ou religieuse fondée davantage sur le sentiment et l'intuition que sur la connaissance rationnelle, et qui a pour objet l'union intime et directe entre l'homme et la divinité.
Mysticisme
Théorie épistémologique postulant que la raison humaine est la source de toute connaissance.
Rationalisme
Philosophie théologique selon laquelle la nature et Dieu serait la même entité. Que tout dans l'univers est divin et Dieu est dans l'intégralité du monde.
Panthéisme
Doctrine éthique visant la maximisation du bien-être pour le plus grand nombre.
Utilitarisme
Philsophie selon laquelle toutes les idées viennent de différentes perspectives, sont issus de motifs spécifiques et que n'importe quel jugement éthique peut être posé selon différents points de vues.
Perspectivisme
Théorie métaphysique selon laquelle les propriétés d'un système ne peuvent être compris uniquement par la somme de ses parties, mais par son comportement en tant qu'unité globale.
Holisme
Doctrine éthique jugeant la moralité d'une action ou d'une politique selon ses conséquences et répercussions.
Conséquentialisme
Hint
Answer
Discours éthique concerné par le développement graduel de la condition humaine par la technologie
Extropie
Doctrine morale encourageant à s'abstenir des plaisirs mondains afin de poursuivre une existence plus vertueuse et éclairée.
Ascétisme
Doctrine axée sur la critique des suppositions et idées formant la base de notre compréhension du monde.
Déconstructivisme
Supposition selon laquelle les jugements moraux des individus sont l'expression de leur subjectivité tentant de changer les actions ou attitudes des autres.
Émotivisme
Idéologie politique selon laquelle l'état encourage l'identité et la loyauté nationale afin de mobiliser la population.
Totalitarisme
Philsophie reconaissant la diversité des perspectives de toute école de pensée et cherchant à unifier ces différences de point de vue.
Pluralisme
Idée métaphysique selon laquelle le monde matériel peut être compris comme une force active, dont les mouvements et interactions sont à l'origine de tout phénomènes.
Dynamisme
L'absence de croyances en un ou des Dieux.
Athéisme
Philosophie politique tenant pour acquis que les sociétés devraient continuellement se reformer afin de perfectionner son mode de gouvernance et son tissu sociétal.
Reconstructivisme
Idéologie supportant l'utilisation de la technologie pour améliorer le potentiel humain et en éliminer les aspects négatifs de sa nature.
Transhumanisme
Position éthique selon laquelle les être conscients devraient se diriger avant tout selon leur propre confort et intérêts personnels.
Égoïsme
Croyance théologique et métaphysique qu'il n'y a qu'une seule essence, substance ou énergie à l'origine de tout phénomène.
Monisme
Théorie épistémologique selon laquelle le monde physique n'existe pas, mais serait plutôt un ensemble de stimuli sensoriel relativement perceptible.
Phénoménisme
Le postulat que toute tentative de l'homme de trouver un sens à l'existence est vouée à l'échec, car il n'existe aucun sens dans l'univers
Absurdisme
Philosophie métaphysique stipulant que le temps n'est qu'une autre dimension, que les événements furturs existent déjà et que tout points dans le temps sont également rééls.
Éternalisme
Philosophie éthique considérant la nature humaine comme source de moralité
Humanisme
Attitude épistémologique du sujet pensant pour qui sa conscience propre est l'unique réalité, les autres consciences et le monde extérieur n'étant que des représentations incertaines.
Solipsisme
Idée éthique et épistémologique accordant une place centrale à la praticalité dans la vision de la vérité et du sens. Pratique et théorie devraient être intiment liés.
Pragmatisme
Système économique et politique placant la production de biens pour du profit au travers de la propriété privé comme la valeur suprême.
Capitalisme
Croyance que les esprit des morts peuvent être contactés par certains médiums et que leur guidance possède une valeur significative.
Spiritualisme
Habileté des êtres conscients à prendre leur propre désicison, libres de toutes contraintes sociales, morales ou politiques.
Libre Arbitre
Position politique protégeant les droits individuels avant ceux du groupe ou de l'état.
Individualisme
Doctrine éthique selon laquelle la contenance physique et émotionnelle peut mener à une paix et une force interne offrant une existence plus épanouie.
Stoïcisme
Perspective métaphysique selon laquelle tout concept dans l'univers est fondamentalement constitué de deux qualités opposées.
Dualisme
Théorie épistémologique affirmant que la vérité des connaissances est insignifiante et que la connaissance devrait être jugée selon son utilité.
Instrumentalisme
Proposition métaphysique que ce monde est le meilleur des mondes possibles et que le bien y occupe une plus grande place que le mal.
Optimisme
Tendance à considérer le monde ou d'autres groupes sociaux en prenant comme référence sa propre culture ou son propre groupe social. Prévalence des normes sociales de son pays.
Ethnocentrisme
En éthique, croyance que certains actes ou politique peuvent être objectivement bons ou mauvais.
Objectivisme
Tentative épistémologique de reconcilier des croyances et philosophies disparates ou contradictoires en une seule structure cohérente.
Syncrétisme
Perspective selon laquelle l'univers et l'existence humaine est dépourvue de sens, but, vérité ou valeur.
Nihilisme
Croyance qu'il existe des principes philosophique ayant une valeur et application universelle.
Universalisme
La croyance que nos efforts devraient se concentrer autour de la création et de la jouissance de la beauté sous toutes ses formes.
Esthétisme
Philosophie morale et politique concernés par les expériences des femmes en société ayant l'intention d'éradiquer les inégalités de genres.
Féminisme
La théorie que le libre arbitre et le déterminisme sont compatibles. Un choix aurait pu être différent si les circonstances précédentes avaient été différentes.
Compatibilisme
Doctrine épistémologique selon laquelle toute connaissance devrait provenir d'expériences sensorielles et d'évidences observables, plutôt que l'intuition ou des hypothèses pré-conçues.
Empirisme
Courant philosophique et physique affirmant que la matière est discontinue et composée d'éléments indissociables et indestructibles.
Atomisme
Absence de croyance dans les valeurs d'abnégation et humanistes. Croyance que les individus sont dirigés par leurs intérêts personnels avant tout.
Cynisme
Adhérence inflexible à une doctrine ou idéologie qui suppose une « vérité » décisive, universelle, immuable et incontestable.
Dogmatisme
Dans telle école de pensée, toutes les différentes perspectives et actions sont intrinsèquement vraies/fausses, bonnes/mauvaises.
Absolutisme
Idée métaphysique selon laquelle il existe des événements sans causalités.
Indéterminisme
Doctrine épistémologique dictant que la seule connaissance authentique est issue de la méthode scientifique.
Positivisme
Philosophie dictant que la recherche de plaisir est le but ultime de la vie et le plus grand bien.
Hédonisme
Croyance métaphysique que seul le pire est possible, que ce monde est le pire des mondes possibles.
Pessimisme
Idéologie plaçant le groupe en prévalence à l'individu. Le bien commun du groupe prédomine au bien des individus en faisant partie.
Collectivisme
Théorie métaphysique affirmant que tout phénomène naturel peut être expliqué par des causes physiques et compris par l'analyse de ses parties et fonctions.
Mécanisme
La pratique et le principe d'agir pour le bénéfice des autres, n'attendant rien en retour.
Altruisme
Théorie théologique niant la causalité des événements mondains. Croyance que Dieu ou un pouvoir supérieur est la cause de tout évènement.
Occasionalisme
L'opposition à l'idée d'État comme mode de gouvernance, défendant une société basée sur des relations non hiérarchisées.
Anarchisme
Position philosophique selon laquelle le naturel est indistingué du surnaturel et que les deux peuvent être étudiés selon les même méthodes.
Naturalisme
Pas de commentaires