thumbnail

Paroles - Le temps des cathédrales, Notre Dame de Paris

Trouvez les paroles de la chanson Le temps des cathédrales, interprétée par Bruno Pelletier (Gringoire) dans la comédie musicale Notre Dame de Paris. Bonne chance!
Créé par clementinelover
Évaluation:
Dernière actualisation : 18 avril 2024
Vous n'avez pas encore tenté ce quiz.
Première soumission18 avril 2024
Nombre de tentatives99
Score moyen83,0%
Signaler ce quizSignaler
10:00
Entrez votre réponse ici
0
 / 224 trouvés
Ce quiz a été mis en pause. Vous avez .
Résultats
Votre score est de / = %
Il bat ou égale % des joueurs ont aussi obtenu 100%
Le résultat moyen est
Votre meilleur score est de
Votre temps le plus rapide est
Continuez à faire défiler vers le bas pour obtenir les réponses et plus de stats ...
Paroles
C’est
une
histoire
qui
a
pour
lieu
Paris
la
belle
en
l’an
de
Dieu
Mille
quatre
cent
quatre
vingt
deux
Histoire
d’amour
et
de
désir
Nous
les
artistes
anonymes
De
la
sculpture
Paroles
ou
de
la
rime
Tenteront
de
vous
la
transcrire
Pour
les
siècles
à
venir
Il
est
venu
le
temps
des
cathédrales
Le
monde
est
entré
dans
un
nouveau
millénaire
L’Homme
a
voulu
Paroles
monter
vers
les
étoiles
Écrire
son
histoire
Dans
le
verre
ou
dans
la
pierre
Pierre
après
pierre,
jour
après
jour
De
siècle
en
siècle
avec
amour
Il
a
vu
s’élever
les
tours
Paroles
qu’il
avait
bâti
de
ses
mains
Les
poètes
et
les
troubadours
Ont
chanté
des
chansons
d’amour
Qui
promettaient
au
genre
humain
De
meilleurs
lendemains
Il
est
venu
le
temps
des
cathédrales
Le
Paroles
monde
est
entré
Dans
un
nouveau
millénaire
L’Homme
a
voulu
monter
vers
les
étoiles
Écrire
son
histoire
Dans
le
verre
ou
dans
la
pierre
Il
est
venu
le
temps
des
cathédrales
Le
Paroles
monde
est
entré
Dans
un
nouveau
millénaire
L’Homme
a
voulu
monter
vers
les
étoiles
Écrire
son
histoire
Dans
le
verre
ou
dans
la
pierre
Il
est
foutu
le
temps
des
cathédrales
la
Paroles
foule
des
barbares
Est
aux
portes
de
la
ville
Laissez
entrer
ces
paiens,
ces
vandales
La
fin
de
ce
monde
Est
prévue
pour
l’an
deux
mille
Est
prévue
pour
l’an
deux
mille
Commentaires
Pas de commentaires