thumbnail

Paroles - Nekfeu - Galatée - Partie 2

Trouvez les paroles de "Galatée" - Nekfeu - Partie 2
Seconde partie de la chanson
Créé par LNA14
Évaluation:
Dernière actualisation : 6 octobre 2022
Vous n'avez pas encore tenté ce quiz.
Première soumission20 septembre 2022
Nombre de tentatives134
Score moyen68,2%
Signaler ce quizSignaler
8:00
Entrez votre réponse ici
0
 / 233 trouvés
Ce quiz a été mis en pause. Vous avez .
Résultats
Votre score est de / = %
Il bat ou égale % des joueurs ont aussi obtenu 100%
Le résultat moyen est
Votre meilleur score est de
Votre temps le plus rapide est
Continuez à faire défiler vers le bas pour obtenir les réponses et plus de stats ...
Paroles
parka
Ton
sourire
énervé
j'le
connais
par
coeur
Alors
on
escaladera
des
grilles,
on
ira
dans
un
parc
et
si
l'gardien
nous
grille
on
modifiera
le
parcours
Embrouille
pleine
de
frivolité
rue
de
Rivoli
Paroles
Une
plaisante
rivalité,
jusqu'à
c'qu'on
arrive
au
lit
Tu
vois,
j'te
connais
par
coeur
A
croire
qu'les
embrouilles
je
les
cherche
Mais
pour
l'instant
j'me
les
gèle
et
je
regarde
l'heure
Le
café
vient
Paroles
de
fermer
mais
j'suis
devant
j'reste
Quelle
idée
d'aimer
une
femme
à
l'humeur
vengeresse ?
La
dernière
fois
j't'ai
mis
un
plan
pas
d'quoi
péter
un
plomb
Mais
tu
viens
d'une
ville
dangereuse
Tu
Paroles
voulais
plus
t'poser
T'avais
tout
fait
pour
t'aguerrir
beauté
Mais
moi
j'ai
tout
fait
pour
t’acquérir
On
aime
pleurer
autant
que
rire
pourquoi
fallait-il
qu'on
pose
cette
base ?
Peur
de
souffrir
j'étais
distant
Paroles
comme
pour
dire
"tu
m'possèdes
pas"
Pardon
bébé
partons,
marre
de
cette
vie
d'rap
Tu
m'as
dis
"c'est
faux
tu
l'fras
jamais,
c'est
moi
qu'tu
quitteras"
Et
c'était
faux
enfin,
j'ai
nié
sous
Paroles
le
seum
Cette
vé,
cette
vérité
retentissante
Espèce
de
lâche,
rassure-toi
en
te
disant
que
c'est
la
vie
Et
que
de
toute
façon
le
génie
est
souvent
seul
Le
café
vient
de
fermer,
Paroles
tu
ne
viendras
plus
Je
sens
le
dernier
métro
gronder
sous
mes
pattes
Quelle
idée
d'aimer
cette
femme
qu'on
ne
soumet
pas ?
C'est
plutôt
nul
comme
fin,
en
plus
ça
nique
le
r'frain
Commentaires
Pas de commentaires