Lire c’est cueillir, c’est traduire

+2

« Écrire, c'est se souvenir. Mais lire, c'est aussi se souvenir. » nous dit François Mauriac en 1933 à l’Académie Française. Personnellement, je pense que Monsieur Mauriac a raison car ne dit-on pas: « les paroles s’envolent, les écrit restent », et tout ce qui est écrit est censé être lu. Si, si, vous en avez la preuve devant vos yeux en lisant mon blog.

Mais que signifie, et d’où nous vient le verbe « lire ». C’est ce que l’utilisateur Baptistegorce m’a permis de découvrir aujourd’hui.

Le verbe lire signifie « Établir la relation entre les séquences de signes graphiques (alphabétiques, idéographiques) d'un texte et les signes linguistiques propres à une langue naturelle (phonèmes, mots, marques grammaticales) ». Au sens figuré, c’est-à-dire non au sens premier qui vient d’être nommé, le verbe lire signifie « Deviner les événements à partir de signes » ou encore « Deviner les sentiments ou les pensées informulés ou cachés d'après l'expression des yeux, du visage ». La lecture, d’après sa définition s’applique à beaucoup de choses: ce blog où vous déchiffrez les caractères pour en former des mots, où alors quand vous n’avez pas fait plusieurs jours durant et que votre prof s’impatiente mais ne vous montre pas son agacement, vous le percevez en fonction de son attitude envers vous (sécheresse dans le ton de sa voix,...). Ceci, n’est qu’un exemple parmi tant d’autre, mais le seul qui me vient à l’esprit.

Le verbe « lire » provient, comme les latinistes l’ont appris, du verbe latin « lego, is, ere, legi, lectum » qui signifie du coup, « lire ». Je ne peux pas dire que cela est faux car ce verbe à bien donné le verbe « lire ». Mais, me diras-t-on, pourquoi faire un blog sur le verbe « lire » si nous savons que celui-ci provient du latin « legere » et qu’il n’y a pas de recherches à faire dessus? Eh bien, en fait, si vous prenez votre Gaffiot, qu’il soit sous format matériel ou dématériel, vous vous apercevrez que la signification première du verbe « lego, is, ere, legi, lectum » n’est pas « lire ». En effet, ce verbe latin signifie en premier lieu « ramasser, cueillir ». Il signifie aussi: « pelotonner, ramasser, parcourir et choisir» sous forme transitive. Lorsqu’il est au sens figuré, il signifie tout d’abord « recueillir par les oreilles », puis « recueillir par les yeux », et enfin « lire ». Le verbe « legere » proviendrait de la racine indo-européenne « leĝ- » qui a donné les termes grec « λέγω (légo) » qui veut dire « cueillir, choisir, dire », tchèque « lék, léčit » signifiant « soin, soigné » par exemple.

La question qu’il se pose est alors, comment passons nous du terme « cueillir » au terme « lire ». Je pense, que les deux termes sont proche. En effet, quand nous lisons, nous cueillons, ramassons des caractères, que nous assemblons et qui forment nos mots. De plus, sous le deuxième sens, nous avons « recueillir par les oreilles », ce qui en soit peut être de la lecture car il faut que notre cerveau déchiffre, assemble et traduisent les sons, ce qui peut être considéré comme de la lecture. Quant à la signification « recueillir par les yeux », nous pouvons dire, que nous collectons des caractères, que le cerveau analyse, déchiffre et traduit ce qui est, comme précédemment, de la lecture.

Donc, le verbe « lire » provient du latin « lego, is, ere, legi, lectum » qui signifie « cueillir », et qui a première vue ne semble avoir aucun rapport avec le verbe « lire » mais qui, si on cherche bien en a un.

En espérant vous avoir appris quelque chose, bonne fin d’après-midi.

Sources:

Les définitions sont celles disponibles sur Internet

Sites utilisés:

https://www.cnrtl.fr/etymologie/lire

https://www.littre.org/definition/lire

Les termes latin sont disponibles sur le Gaffiot en ligne: https://www.lexilogos.com/latin/gaffiot.php (c’est le lien de la page d’accueil)

+3
Niveau 31
15 fév 2021
Comme précédemment, choisissez le mot que vous souhaitez que j’analyse. Pour cela, vous avez jusqu’au 16 février 24h00.
+4
Niveau 11
15 fév 2021
Nice! Some of the French I learned on Duolingo came to use at last.