Penser

+1

Dans le blog précédent, j’avais demandé si quelqu’un voulait que j’explique l’étymologie d’un terme. L’utilisateur Baptistegorge, m’a demandé l’origine du terme « penser ». Je ne m’étais jamais demandée quelle était l’origine du mot « penser », donc, je remercie l’utilisateur Baptistegorce de m’avoir permis d’élargir ma culture.

Tout d’abord, le terme « penser » signifie s’il est sous forme intransitive: « Appliquer son esprit à concevoir, à juger quelque chose » sous cette forme, la seconde définition est « Exercer son activité cérébrale, avoir des pensées », c’est-à-dire, réfléchir (si nous devons y mettre un synonyme). Sous forme transitive indirecte, ce verbe a pour sens, tout d’abord: « Appliquer sa réflexion, son attention à », puis: « Évoquer par la mémoire ou l'imagination ». Sous forme transitive directe, ce terme veut dire: « Avoir pour opinion, pour conviction » et « Avoir l'idée de ».

En latin, le verbe « penser » se traduit par le terme « cogito, as, are, avi, atum ». Ce terme signifie « remuer dans son esprit ». Le verbe « cogitare » a donné le verbe français « cogiter » qui signifie « réfléchir fortement à quelque chose, penser avec insistance à un sujet qui nous perturbe par exemple ».

Nous convenons donc que le verbe penser ne vient pas du latin « coagitare ». En fait, mes recherches (sur Internet) m’ont dévoilée que le verbe « penser » proviendrait du latin « penso, as, are, avi, atum ». Ce terme a pour signification première: « peser, apprécier ». Alors oui, je sais, ce terme est un peu éloigné du verbe « penser », mais pas tant que ça en fait. En effet, quand on « pense », on soupèse généralement le pour et le contre de quelque chose. Par exemple: « il pleut, dois-je aller chercher le pain? ». La première réponse serait « oui » car avec le pain, on peut faire des sandwiches, ou saucer le plat, ... mais la seconde réponse est « non » car on se retrouverait vite mouillé. Dans cette situation, certes banal et qui peut faire sourire, on voit bien que pendant que nous réfléchissons, nous pesons le pour et le contre d’une action quelconque. Sinon, quand on pense, c’est aussi, peut-être, pour se dire en son fort intérieur « ce gâteau est délicieux », ici, nous faisons une appréciation de l’objet que nous mangeons (désolée pour ces allusions à la nourriture, mais j’écris ce blog devant un bon gâteau au chocolat). Mais cette appréciation peut aussi être négative, comme lorsque nous jugeons quelqu’un sur son apparence physique par exemple.

Voilà pour le verbe penser. Il provient donc du verbe latin « pensare » qui signifie « peser, apprécié ». Mais comme nous l’avons vu ces termes peuvent faire partis des définitions du verbe « penser ».

En espérant vous avoir appris quelque chose, bon goûter de 16 heures et bel après-midi.

Sources:

Les définitions sont celles disponibles sur Internet

Sites utilisés:

https://www.cnrtl.fr/etymologie/penser

https://eleonorecotton.wordpress.com/2012/10/17/vocabulaire-penser-et-panser/

-

Les termes latin sont disponibles sur le Gaffiot en ligne: https://www.lexilogos.com/latin/gaffiot.php (c’est le lien de la page d’accueil)

+2
Niveau 31
13 fév 2021
Si vous voulez l’étymologie d’un terme, surtout n’hésitez pas.
+2
Niveau 56
13 fév 2021
Merci beaucoup pour ces explications! C'était vraiment très intéressant! J'aime vraiment beaucoup cette série de blogs. Ma préférée en français!

Pour l'instant, j'attends de voir si d'autres réagissent et choisissent un mot. Si ce n'est pas le cas, j'en proposerai un autre susceptible de m'intéresser.

+2
Niveau 31
13 fév 2021
D’accord, merci pour ce commentaire.

Je précise pour tout le monde, vous avez jusqu’au 14 février 24h00 pour me dire le terme pour lequel vous aimeriez avoir une étymologie.

+2
Niveau 56
14 fév 2021
Bon, je vois que personne n'a réagi... Dommage... Je vote donc pour le verbe "lire".
+2
Niveau 31
14 fév 2021
D’accord, merci. Ce sera fait. Bonne soirée